BBC et BuzzFeed révèlent un scandale de trucage de match de tennis

Russell Potvin, 26 Janv. 2016
match fixation tennis

Le gros sujet de conversation qui a occupé la première journée de l'Open d'Australie n'avait rien à voir avec le court, mais se rapportait plutôt au présent scandale dont il est le centre.

Un nouveau rapport de la BBC et de BuzzFeed révèle l'existence d'un phénomène répandu de trucage de matchs perpétrés par quelques-uns des meilleurs joueurs au monde.

Le rapport fait état d'un groupe de 16 joueurs ayant tous atteint le Top 50 mondial qui ont participé à des trucages de matchs. Plus de la moitié de ces joueurs participent en outre à l'Open d'Australie de cette semaine. Aucun nom n'a été publié, mais le rapport a soutenu que les instances dirigeantes de la discipline ont continuellement ignoré les preuves de trucage de match.

Rapport basé sur l'analyse de plus de 25 000 matchs

Le rapport de la BBC et de BuzzFeed est le résultat d'une analyse indépendante des schémas de paris de plus de 25 000 matchs. Il se base aussi sur la fuite de documents internes qui apportent des preuves irréfutables de trucages de matchs en liaison avec des syndicats de crime organisé en Italie et en Russie. Cette investigation actuelle fait suite à des révélations survenues en 2008 et qui faisaient état de trucages de matchs à l'échelle mondiale. Néanmoins, ces révélations n'ont finalement conduit à aucune vraie résolution.

Les investigateurs ont commencé par recouper les mises et modèles de jeu des matchs au cours desquels les joueurs ont perdu après que les cotes aient soudainement changé de façon significative en leur faveur. En créant un algorithme, ils sont parvenus à déterminer les probabilités que les joueurs perdent un match après un changement de cotes aussi drastique par rapport à celles de 1 sur 1 000 qui étaient annoncées avant le début de la rencontre.

Le rapport a affirmé que le groupe restreint des 16 joueurs suspectés inclut des vainqueurs de Grand Chelem en double et en simple. L'un de ces joueurs en particulier, actuellement présent à l'Open d'Australie et faisant partie des 50 meilleurs de la discipline, a été à plusieurs reprises accusé de truquer le premier set de ses matchs.

Selon le rapport, les joueurs reçoivent 50 000 $ par match truqué, argent qui leur est remis dans les chambres d'hôtel qu'ils occupent au cours des tournois. Cependant, l'enquête de la BBC et de BuzzFeed n'a livré aucun nom de joueur particulièrement suspecté de trucage. Les preuves de telles allégations ne peuvent être apportées qu'en accédant aux transcriptions de messages et aux relevés bancaires d'un joueur.

Bien que la TIU (Tennis Integrity Unit) ait le pouvoir de réclamer ces retranscriptions, elle tarde à prendre de telles mesures, et les joueurs qui ont participé à des rencontres lors du premier jour de l'Open d'Australie ont eu à se prononcer face à ces dernières révélations à partir du moment où ils ont quitté le court. Roger Federer a aussi réagi par rapport à ce problème de trucage de match de tennis en disant : « J'aimerais bien avoir des noms, au moins ce serait concret et l'on pourrait vraiment en débattre ».