Le budget canadien affecte le pari en ligne

Russell Potvin, 25 Févr. 2014
Le budget canadien affecte le pari en ligne

Toujours des complications au sujet de la loi sur le pari en ligne

Il existe encore de nombreux aspects de l'industrie qui doivent être réglementés et tellement de concurrence avec les établissements physiques dans plusieurs secteurs qu'il y a souvent des différends entre les objectifs de chacun. Ces différends poussent les gens à se demander si les protagonistes de cette industrie ont perdu la tête. Ce ne serait pas une mauvaise façon de décrire ce qui se passe ces derniers temps entre le budget fédéral canadien et le pari en ligne dans ce pays. Le gouvernement exige des casinos que ces derniers procèdent à un meilleur enregistrement de leurs transactions financières, et il y a certaines motivations derrière cette décision.

Tout d'abord, il y a une loi appelée PCTFA qui demande aux casinos physiques de tenir de façon détaillée leurs registres financiers, afin que tout ce qui entre et qui sort est comptabilisé. Le PCTFA aide à garder l'argent hors des mains des personnes qui pourraient agir contre la Canada. Les propositions budgétaires de cette année comprennent notamment les actes à mener pour obliger les casinos en ligne à adhérer à la présente loi comme les casinos physiques le font déjà. C'est le sujet principal au Canada s'agissant des paris en ligne.

Il y a quelques raisons qui expliquent pourquoi c'est seulement maintenant que cette loi veut être appliquée. Ils disent que c'est principalement pour aider à prévenir le financement de personnes qui pourraient agir contre le pays, mais comme la plupart des décisions en politique, il y a toujours un certain nombre d'autres motifs potentiels. Par exemple, il existe un certain nombre de casinos en ligne exploités en Canada, et augmenter les exigences concernant les registres financiers pourrait être considéré comme un excellent mouvement pour limiter la concurrence. Un certain nombre d'opérateurs préfère déjà opérer hors du Canada en raison de la situation juridique compliquée de ce pays, et la présente loi pourrait compliquer davantage les choses pour les opérateurs.

Quel que soit ce qu'il en est, je pense que la plupart des gens seront d'accord qu'il existe plusieurs motifs pour mettre les casinos en ligne sous réserve du PCTFA. Bien que cela ne soit pas encore certain, il est peu probable que quiconque puisse s'opposer fermement à la nouvelle mesure, et la raison de cela en partie est qu'il est vu d'un mauvais œil que vous vous opposiez en tant que politicien à quelque chose qui est censé aider à arrêter le terrorisme. En formulant leur position de cette façon, il serait extrêmement difficile pour quiconque de les empêcher d'obliger les casinos en ligne à adhérer au PCTFA.