D2 assigne MRC en justice pour les droits sur House of Cards

Russell Potvin, 20 Mars 2016
Une affaire House of Cards devant la justice

Une compagnie du Massachusetts pourrait décrocher le jackpot sur le jeu de casino « House of Cards », et ce, sans même avoir à tirer un levier. Media Rights Capital, la compagnie de production de Netflix, est actuellement poursuivie en justice par une société appelée D2.

Selon les documents légaux, D2 a obtenu les droits d'utiliser la marque « House of Cards » dans le domaine du jeu depuis 2009, lorsqu'elle a pour la première fois utilisé l'expression sur une émission radio du même nom. La compagnie a aussi obtenu le droit d'apposer « House of Cards » sur des chapeaux, des t-shirts et des autocollants de pare-choc longtemps avant que la série ne démarre sur Netflix en 2013.

D2 affirme même que MRC a essayé d'enregistrer la marque pour son propre compte, mais que cela lui a été refusé étant donné que D2 l'avait déjà fait. Néanmoins, MRC a poursuivi sur sa lancée en commercialisant des produits flanqués de la marque « House of Cards ».

D2 dévoile que MRC est même allée plus loin en accordant une licence « House of Cards » (que D2 affirme détenir) au géant du jeu IGT, pour lui permettre de concevoir deux machines à sous « House of Cards Power and Money » et « House of Cards Welcome to Washington » qui sont déjà disponibles dans des casinos. D2 veut mettre un terme à la distribution de ces machines à sous et envisage réclamer des dommages et intérêts.