Feu vert pour le pari sur les eSports dans le Nevada

Russell Potvin, 20 Déc. 2016
La NGC autorise les bookmakers à accepter des paris sur les eSports

La Nevada Gambling Commission a autorisé les bookmakers à proposer des paris sur les eSports. Les opérateurs devront faire une requête 30 jours avant leurs évènements.

La NGC, entendez Nevada Gambling Commission, a donné le feu vert aux bookmakers du Nevada pour offrir des cotes sur des évènements d'eSports. William Hill est devenu le premier à introduire le pari sur les eSports en offrant des cotes sur les Intel Extreme Masters Oakland League of Legends (LOL) qui se sont déroulés aux Downtown Grand & Casino.

La NGC a tenu une réunion de dernière minute, et le feu vert a été donné juste un jour avant que les joueurs n'attaquent leurs claviers. Le gouverneur de l'État du Nevada, Brian Sandoval, a déclaré que c'était un grand pas vers l'objectif qui est de faire du Nevada la « capitale mondiale des eSports ».

Il semble toutefois que tout le monde dans l'industrie des eSports ne soit pas enthousiaste à l'idée de passer du côté régulé et accrédité du domaine du pari. Dans un article écrit pour PVPLive, Dustin Steiner s'est intéressé de près à la NGC pour voir ce qui pourrait arriver si l'organisateur d'un tournoi d'eSports ne voulait pas autoriser des paris sur son évènement.

Le weekend avant l'évènement IEM Oakland LOL, le co-fondateur d'Evolution Championship Series (Evo), Joey Cuellar, a tweeté : « La LV Gaming Commission a besoin de l'autorisation des organisateurs de l'évènement pour offrir des paris. Evo les avait bloqués l'année passée, et nous remettrons ça cette année ».

Steiner croit cependant que Cuellar sera très déçu parce que Karl Bennison, patron de la NGCB Nevada Gaming Control Board lui aurait dit dans un email que l'organisateur d'un évènement d'eSports devrait présenter à la NGC des raisons valables pour empêcher de parier sur un évènement, et ce, 30 jours avant le démarrage. Il revient à la NGC de décider enfin si oui ou non le pari sera autorisé.

Le libellé de l'email reçu statuait : « En fonction de la pertinence de la requête, la NGC déciderait si elle y donnerait suite ou pas ».

Cela pourrait laisser un goût amer à certaines personnes, étant donné qu'Evo n'est pas le seul organisateur d'évènements d'eSports qui ne veut pas lier le pari à ses tournois. La série de tweets qui contient l'assertion de Cuellar a également souligné que Capcom et Riot ont aussi banni le pari de leurs tournois respectifs.

Evo a quant à lui encore un peu de temps pour s'occuper de ce souci et présenter à la NGC les raisons pour lesquelles le pari ne devrait pas être autorisé, étant donné que le championnat de 2017 ne démarrera qu'en juillet.

Pensez-vous que le pari sur les eSports devrait être autorisé sur tous les tournois ou estimez-vous que les organisateurs devraient être en mesure de décider si oui ou non ils autoriseront le pari sur leurs évènements ?